Aller au menu Aller à la recherche

Banniere Requiem

news master
[In English] [Flux RSS]

Requiem Chevalier Vampire : Les Auteurs


Olivier Ledroit

Née à Meaux en 1969, il étudie l'art appliqué pendant deux ans et débute dans le monde du travail en tant qu'illustrateur pour des magazines de jeux de rôles.

Black Moon Chronicles Xoco

En 1989 il rencontre Froideval et ensemble ils créent la série Les Chroniques de la Lune Noire qui rencontre un vif succès et qui est maintenant devenue une série culte de l'Héroic Fantasy.
Après avoir dessiné les 5 premiers tomes, Ledroit quitte la série pour une autre, Xoco, publié en 1994. Véritable chef-d'oeuvre graphique, Ledroit dessine les deux premiers tomes (i.e le premier cycle) de cette série scénarisée par Thoma Mosdi.

Sha

Entre 1996 et 1999 Olivier Ledroit collabore avec Pat Milles sur la série Sha éditée chez Soleil, une bande dessinée sur la réincarnation et la vengeance au sein d'un univers futuriste. Parallèlement, il se lance dans un nouveau projet en tant que dessinateur et scénariste : La Porte Ecarlate. Le premier et unique tome de cette série fut publié par Soleil en 1998.
Les deux séries n'ont pas rencontré le succès commercial escompté, et les auteurs dûrent conclure Sha en 3 volumes, tandis que La Porte Ecarlate quant à elle fut tout simplement abandonnée par l'éditeur.

Olivier Ledroit et Pat Mills décident alors de créer les éditions Nickel en 1999 en partenariat avec Jacques Collin et publient le premier tome de Requiem, chevalier vampire en 2000. Une deuxième série vit le jour par la suite, Claudia, dont l'héroine est un personnage secondaire de Requiem.

Might and Magic

Après le succès de Requiem, chevalier vampire, Olivier Ledroit sorti un artbook en novembre 2007 regroupant ses travaux sur les différentes séries et projets auxquels il a pris part. Il publia également les Livres 1 et 2 de L'Univers Féerique d'Olivier Ledroit chez les éditions Daniel Mahgen. Enfin il a travaillé pour Ubisoft à deux reprises sur le jeux Heroes of Might and Magic.


>> Pour voir la bibliographie complète d'Olivier Ledroit cliquer ici
Pat Mills

Pat Mills écrit des comics depuis près d'une quarantaine d'année.

Né le 7 mars 1949, il débute sa carrière au début des années 70 en tant qu'éditeur et scénariste au sein de DC Thomson puis IPC , qui éditent entre autre des revues de bande dessinée sentimentales (« Girl's comics »).

Clarley-s-War

Il sera entre autre chargé de lancer des revues spécialisées surfant sur les genres à succès du moment (Battle Weekly en 1975, et Action Weekly en 1979). C'est à cette époque qu'il fera la connaissance de John Wagner avec qui il co-créera plus tard Judge Dredd.

En tant que scénariste, son oeuvre la plus marquante de cette période reste le strip hebdomadaire Charley's War, illustré par Joe Colquoun, qui narre le quotidien d'une jeune recrue anglaise envoyée sur le front français pendant la première guerre mondiale. Cette histoire, qui continue à faire référence de nos jours, lui vaudra quelques frictions avec ses responsables de publication qui goûtaient peu l'ultra réalisme peu patriotique déployé par les auteurs. En France, cette série a été partiellement traduite au milieu des années 80 dans les mini formats de Mon Journal (Bengali et Pirates-Commando).

2000 AD Starlord

En 1977, il sera chargé de développer des héros et histoires futuristes pour le lancement, d'un nouvel hebdomadaire de sciences fiction qui fera date dans l'histoire de la bande dessiné anglaise : 2000 AD. Il reprendra néanmoins rapidement le statut de scénariste freelance, pour s'occuper de ses séries phares (Slaìne, The ABC Warriors et Nemesis The Warlock). Il est alors de plus en plus souvent associé à un dessinateur qui fait ses premiers pas dans le métier : Kevin O'Neill (La ligue des gentlemen extraordinaires).



ABC Warriors Crisis
De cette période féconde, seront traduites en Français quelques histoires de Judge Dredd (chez Aredit), de Slaìne (dessiné par Simon Bisley) et des ABC Warriors (aux éditions Zenda et Arboris pour ces 2 dernières séries).

En 1988, il est à nouveau à l'origine d'un magazine de bande dessinée plutôt engagé, « Crisis », pour lequel il écrira entre autres la série « Third World War » avec Carlos Ezquerra. Une autre histoire de ce magazine « Le Fardeau de l'Homme Noir » (co scénarisée par Alam Mitchell), sera traduite en 1993 par Arboris, mais bizarrement, seul le dessinateur John Hicklenton sera crédité sur la couverture.
Toxic!

C'est dans le sillage des Watchmen d'Alan Moore, et du Batman, The Dark Knight Return de Frank Miller, que Mills se fait un nom sur le marché américain avec son personnage emblématique Marshal Law (co créé avec Kevin O'Neill). Les aventures du policier violent débutent en 1987, et la première histoire sera traduite en 1989 par les éditions Zenda. Le héros devient assez populaire pour susciter l'intérêt d'un éditeur anglais Apocalypse, qui offre aux auteurs d'en faire la tête de proue d'un nouveau magazine hebdomadaire « Toxic! » (dont Mills sera le rédacteur en chef). Durant la décennie suivante, outre sa participation récurrente à 2000 AD et quelques one shot de Marshal Law, on retrouve son nom associé à celui du scénariste débutant Tony Skinner, qu'il parraine sur nombre de ses séries anglaises, et pour Marvel US (Punisher 2099. Ravage 2099, partiellement reprise de ce coté de l'Atlantique dans la revue 2099 éditée par Semic).

Slaine

Si certaines de ses oeuvres avaient donc déjà fait l'objet de traduction en France, Pat Mills caressait depuis longtemps le rêve d'écrire directement pour le marché français, dont il enviait la liberté d'expression et les luxueux formats de parution. Après Shadowslayer, qui s'arrête au premier tome suite au décès de son dessinateur Eric Larnoy, Pat Mills fait une première percée significative avec Sha, The Shadow one en 1995 en collaboration avec Olivier Ledroit, aux éditions Soleil. Mais son premier gros succès commercial sera Requiem, chevalier vampire en 2000, série pour laquelle il co fonde les éditions Nickel. Il y développe d'autres histoires, dont un spin off de sa série phare, Claudia (2004, avec Franck Tacito), et une série d'héroic fantasy, Broz, avec Adrian Smith. On lui doit aussi les aventures de Biankkha aux Editions USA, dessinée par Cinzia Di Felice (2006, co scénarisé par Biljana Ruzicanin). En dehors de ses parutions françaises (citons encore une histoire dans l'univers Star Wars traduite par Delcourt en 2005), il poursuit toujours sa collaboration avec 2000 AD (Savage, Greysuit, Defoe et toujours Slaìne et les ABC Warriors) et développe actuellement des concepts de romans graphiques à fort potentiels cinématographiques avec le dessinateur Clint Langley (Slaìne).

Requiem Vampire Knight

La plupart des oeuvres de Pat Mills ont en commun un univers baroque, avec une violence et une sexualité très présentes. Les thèmes rencontrés tournent autour des obsessions de l'artiste : la religion à travers les crimes commis en son nom, l'existence d'une pérénité de l'âme à travers les âges, et ce qui définie un vrai héro. Il n'est donc pas surprenant de trouver différentes incarnations de Torquemada dans de nombreuses histoires développées par Pat Mills (Nemesis, Sha, The Reedemer), de même que des personnages se réincarnant ou revenant à la vie selon un cycle.
A cet égard, Requiem, chevalier vampire est une sorte de résumé de la carrière de Pat Mills.


>> Pour voir la bibliographie Française de Pat Mills cliquer ici
haut de pagehaut de page
Site réalisé par Popi avec l'aide d'Elsmador à la rédaction (dossiers et news) ainsi qu'Alucard et Hevydevy pour les news.

© NICKEL / MILLS /LEDROIT - Tous droits réservés pour tous pays
Copyright 2018 theevilsnest.com - Les images créés / affichées sur le site sont basées sur diverses oeuvres qui sont la propriété de leurs auteurs respectifs.


Les émoticônes utilisées pour les commentaires ont été réalisées par Kiro [2s-space]

Tux version vampire a été réalisé par eniavlys

Tutoriels ayant servis en partie à la réalisation du site :