Aller au menu Aller à la recherche

Banniere Requiem

news master
[In English] [Flux RSS]

2ème TATTOO ART FEST : Interview d'Olivier Ledroit et Pat Mills (juillet 2008)

futur barman

A 16h, j'arrive au 2ème TATTOO ART FEST. Drôle d'endroit pour y rencontrer les Editions Nickel, pourrait-on penser... On croise sans discontinuer des personnes, qui, si on les croisait dans la rue, attireraient immanquablement le regard. Je pense par exemple à l'animateur vedette de ce salon. J'ai oublié son nom, mais voici au moins sa photo. D'ailleurs, il se trouvera dans le tome 8 de Requiem, dans le rôle d'un barman avec cette fois-ci des tatouages religieux sur le corps. Hé oui, car Résurrection étant le miroir négatif de la Terre, avoir ce type de tatouage est très mal vu là-bas.

Mais revenons à nos moutons... Je croise tout d'abord Fabrice Angleraud (un compère de Froideval, qui s'est notamment illustré dans le magnifique tome 2 des Arcanes de la lune noire). En discutant avec lui (vraiment très sympa et accessible), j'apprends qu'il serait question d'un recueil d'histoires courtes basées sur le thème de Requiem. Ce n'est pour l'instant qu'à l'état d'ébauche, avec comme toujours Pat Mills aux commandes, mais ça laisse rêveur. En discutant un peu plus avec Yoan, des Editions Nickel, et Jacques Collin, traducteur et éditeur chez Nickel, j'apprend que Jean-Baptiste Monge pourrait aussi être de la partie, ainsi que Franck Tacito et forcément Olivier Ledroit. Pas moyen d'en savoir davantage, si ce n'est que Fabrice Angleraud s'occuperait d'une histoire courte avec comme personnage central Sabre Eretica. Ca devrait faire plaisir à plus d'un !

Miss Claudia 2008

Sur cette entrevue arrivent Pat Mills et Olivier Ledroit. Les choses sérieuses commencent.
Bon, et si j'allais voir la nouvelle miss Claudia tout d'abord ? D'ailleurs je l'ai confondu avec la Claudia première du nom. Ben ouais, je l'avais juste vu en photo avant, alors j'ai fais ma petite boulette du jour... " Salut, je m'occupe du site non-officiel sur Requiem... Tu ne le connais pas ?! Elsmador, sur le forum des Editions Nickel, ça ne te dit rien ? Tu n'es pas la Claudia du forum ?! Ah, tu es plus grande. D'accord...". Ca s'était fait... Il ne me restait donc plus qu'à la prendre en photo en bonne et due forme. Encore heureux, elle n'est pas floue.

Pendant ce temps se déroulait les dédicaces, où j'attendais patiemment mon tour, regardant avidement Olivier dédicacer, sous le regard aux anges du fan possesseur de la BD. Une fois celle-ci achevée, il la tendait à Pat Mills, qui la signait. Estimant que Pat Mills méritait que l'on s'occupe un peu de son cas, j'ai demandé à Olivier Ledroit de me dessiner la créature de Konrad Dippel, puis à Pat Mills s'il pouvait écrire un petit résumé de la bestiole.

Frankensteiner

"The frankestein monster is based on the inspiration for Mary Shelley's novel... Doctor Dippel : he was a notorious diabolist who experimented on the dead and was excommunicated by the Pope. He lived in "the castle of the Franks"... And signed his name "Frankensteiner". Mary Shelley heard of doctor Dippel and used him as a source."
- Pat Mills -

Profitant ensuite d'une pause où Pat Mills était inoccupé, en rappelant au passage au petit cancre du fond qu'il ne parle "que" la langue de Shakespeare, je sortis tout mon vocabulaire anglais d'un coup pour lui demander s'il serait disponible pour faire un petit interview. Et c'est là que les choses se corsent...

Les interviews suivantes ont été réalisées par Elsmador le 5 juillet 2008 pour le site Resurrection the Evil's nest à l'occasion du 2ème TATTOO ART FEST

Interview de Pat Mills

Les auteurs !

Pour le coup, j'avais acheté un petit magnétophone cassette. Je dois dire que je n'ai pas été déçu. Au bout de 15 minutes, le bel engin m'a expliqué qu'il fallait s'arrêter là, car non, vraiment, il ne pourrait pas enregistrer plus. Avec Pat Mills, pas bavard pour deux sous, avec mes cinq pauvres questions, ce fut ric-rac, et encore j'aurai aimé en poser plus... Pas grave, c'est dans la boîte (en anglais...). En tout cas, je remercie Yoan, alias Nickel des éditions... Nickel (surprenant, non ?), de m'avoir traduit les questions que je souhaitais lui poser.

Votre serviteur : D'où vous est venue l'idée du scénario de Requiem Chevalier Vampire ? Quelles sont vos sources d'inspiration ?
Pat Mills : L'idée originale est très basique. Une idée très simple, et ensuite, lorsque tu en parles à Olivier l'idée s'étoffe, et puis tu en reparles à Olivier et ça s'étoffe encore, et encore, et encore...
La plupart de l'inspiration scientifique de l'univers provient vraiment d'Olivier. Le coeur de l'idée c'est ça, l'idée originale est de tout inverser. Donc, par exemple, la terre et la mer sont inversées. C'est comme un négatif de notre monde. Ainsi, la haine est un sentiment sain, et l'amour est un signe d'esprit malade. Tout est en quelque sorte inversé.
C'est vraiment la façon dont j'ai tendance à écrire. J'ai tendance à écrire des histoires où tout est inversé.

Une autre façon de dire les choses : si tu penses à un histoire normale. On pourrait parler d'une histoire normale typique comme Star Wars, qui est très populaire et très conventionnelle. C'est très normal comme histoire. On peut dire que Requiem est presque une sorte de négatif de Star Wars. Par exemple, dans Star Wars on a Obi-Ben Kenobi, cet homme sage avec sa longue barbe blanche, etc. mais dans le monde de Requiem on a Criptus, cette sorte de petit bébé. Et c'est un guru. Et c'est un guru parce que personnellement je suis très suspicieux à leur sujet. Les gurus et les sages, et... pour moi le monde de Requiem est très sombre et très sinistre. Mais c'est plus, selon moi, ce à quoi correspond le monde réel. Je me méfie beaucoup des gurus. Je ne pense pas que ce soit de la paranoïa. Par exemple, si tu lis la presse britannique, beaucoup de gurus finissent en prison. Ce sont des gens très dangereux tu sais.
Voilà les fondations, si l'on veut, de Requiem.

VS : Dans Requiem, tous les conflits ne pourraient-ils pas d'une certaine manière être rapportés à la religion ? Je pense notamment au culte de Mithra, qui fit concurrence au christianisme à ses débuts.
PM : Oui... Je pense qu'au coeur de Requiem et il y a une étude de ce que l'on pourrait appeler les bases des religions. Tu sais, tu appelles cela Mitriasm, et je reconnaitrai cela. Mais bon, pour l'Angleterre nous pouvons peut-être plus identifier cela comme étant du narcissisme. Une grande partie du narcissisme est satanique. Donc, on explore ces idées, mais il y a tellement d'idées dans Requiem. C'est aussi une histoire amusante, on ne veut pas la rendre trop sérieuse.
Les idées sont là, mais on ne veut pas les laisser nous consumer.

VS : Le script de Requiem jusqu'au tome 12 est-il déjà entièrement rédigé et fermé, ou est-ce que certaines choses ne sont pas encore fixées ?
PM : Ça a tendance à s'allonger. Olivier est très créatif, pas seulement en tant qu'artiste mais il a également de très bonnes idées pour le monde de Requiem. Et donc, si l'on a une nouvelle idée, alors l'histoire s'agrandie, encore. Par exemple peut-être que l'année prochaine nous serons en train d'écrire et de dessiner un tome et tout d'un coup, Jaques peut suggérer une idée, tu peux suggérer une idée et on dit : Ouai ! ça serait vraiment génial ! Mais ça signifie un tome supplémentaire...
Et donc finalement, ce n'est pas... La fin est... Nous savons où tout cela se dirige, nous savons quelle sera la conclusion. Mais nous ne sommes pas pressé d'y arriver.

VS : La série Claudia avance bien et en est maintenant à son 3ème tome. Combien de tomes y a-t-il de prévus ?
PM : Pour cette aventure, 6. Et en dehors de cette histoire, en anglais nous utiliserions l'expression "a story arc" (NDLR : i.e. un cycle). Et donc une "arche de l'histoire" sera compète en 6 tomes. Mais le personnage de Claudia est très puissant je pense. Donc un second cycle pourrait suivre, si... si Frank n'a pas son compte !
VS : Peut-on espérer d'autres séries parallèles dans le même univers ?
PM : Oui, je pense. En ce moment nous réfléchissons au personnage de Sabre, car c'est le personnage que les fans préfèreraient voir. Hum... Il n'est pas sérieux, il est... Que devrions-nous dire ? C'est un vampire assez attractif. Ce genre de personnage est très populaire. C'est un macho.

Et je pense... Je pense que le fait d'avoir crée ce "post-world" me fait souvent répéter à notre éditeur Jacques Collins qu'il est comme Stan Lee.
Stan Lee présente l'univers Marvel. On devrait avoir Jacques Collin présente l'univers Requiem. Parce que je veux dire : c'est si grand, que je peux voir un temps prochain où peut-être il y aura d'autres personnes qui pourrons, tu sais, peut-être écrire ou dessiner. La pire chose au monde qui pourrait arriver serait que d'autres artistes ou scénaristes vienne sur l'histoire trop tôt, parce que dans ce cas-là, ça peut foirer complètement, et les fans vous détestent !
Je pense que si l'on compare l'univers de Marvel et celui de Requiem, je pense que l'univers de Requiem est plus grand que celui de Marvel ! Il y a une fascination pour les personnages sombres, et à partir de cette constatation je pense que Requiem a un gros potentiel. Je pense que probablement Olivier et moi serions très heureux de voir d'autres personnages avoir leur propre série. Par exemple Cryptus est mon personnage préféré, le bébé. Je le trouve fantastique, mais il ne pourra probablement pas avoir sa propre série. Il est comme Dark Vador. Je veux dire on ne pourrait pas avoir une série consacrée à Dark Vador. Enfin moi j'aimerais ça, mais la plupart des gens normaux n'apprécieraient pas...
Alors qui d'autre ? Ah oui, il y a ce chasseur de vampire dans Claudia. Je pense que c'est un bon personnage, le fait qu'il soit humain apporte un contraste. Donc c'est une possibilité, ouai.

VS : Que pensez-vous des lecteurs français ? Sont-ils différents des lecteurs américains ou anglais, par exemple ?
PM : Enormément différent ! Enormément différent ! Je dois faire attention... Beaucoup plus amicaux. Mais je dois faire attention à ce que je dis, je ne veux pas m'attirer les foudres des lecteurs britanniques. Juste au cas où un fan anglais lirait cette interview sur le site web, il pourrait... Je me dois d'être quelque peu prudent dans ce que je dis. Mais bon, disons qu'il est vrai que... Merde je m'en tape ! (rires)
Il y a un pourcentage de fans britanniques qui consciencieusement vont exprès... comment devrais-je dire, ennuyer les auteurs. Et c'est de quelque d'assez répandu là-bas, mais tu n'as pas ça en France, c'est très relaxant, très décontractant. Parce que tu n'as pas à être " sur tes gardes ". Mais en Angleterre, tu dois être sur tes gardes.
Et il n'y a pas ça en Europe, en France ou en Belgique. Par exemple, je suis allé à une convention en Belgique et ils disaient : " Soyez sympa avec les auteurs, ils ont fait un long voyage, ils sont fatigués, " etc. Je veux dire, ce n'est pas nécessaire de dire tout ça, étant donné que tout le monde est si poli !! En Angleterre, c'est sacrément nécessaire ! C'est vraiment nécessaire parce qu'ils ont un point de vue différent. Je ne peux trop parler à ce sujet parce que je pourrais avoir des ennuis ! (rires)

VS : Quels sont vos projets du moment pour la France ?
PM : J'ai discuté avec Olivier à propos d'un livre sur la féerie noire. Il veut faire un recueil d'illustrations sur la féerie maléfique. Et pour certaines raisons il pense que je pourrais convenir pour écrire là-dessus.
Nous voulons avec une autre artiste, Virginie, je ne connais pas son surnom, nous voulons créer des poupées pour le moins sinistre. Je pense que ça pourrait être assez excitant comme projet, assez fun à réaliser...

VS : Et à plus long terme, quels sont les projets qui pourraient vous motiver ?
PM : J'écris aussi d'autres choses : Dr Who Radio Play, et il y a une histoire sur laquelle je travaille en ce moment pour l'Angleterre, qui implique des automates créés par des français. Je pense que ces poupées mécaniques sont merveilleusement sinistres. Je pense notamment au 18ème siècle, je n'arrive pas à me rappeler le nom, mais ces 2 grands inventeurs français ont créé ces poupées très sinistres qui jouent du piano et... et personne n'a réalisé de comics sur ça. Enfin peut-être que ça a été fait en France mais je ne crois pas... La chose la plus proche à laquelle je pense serait un film comme Chucky. Tu connais le film Chucky ? Tu imagines une des ces poupées courant avec un grand couteau à la main ?!! Voilà, c'est un des sujets sur lesquels j'écris en ce moment.



Interview d'Olivier Ledroit

Olivier Ledroit se trouvant dans le coin à la fin de l'interview avec Pat Mills et se préparant à repartir dédicacer, fut semble-t-il ravi de se prêter à son tour à ce petit jeu, trouvant là un prétexte on-ne-peut-plus-sérieux, site non-officiel oblige, pour prolonger sa pause. Mais comme Pat Mills s'était occupé du sort de ma cassette d'enregistrement, je pris, vaillamment et tant bien que mal, un stylo et un crayon, afin de recueillir les paroles bénies d'Olivier Ledroit.

Votre serviteur : Connaissez-vous le site non-officiel de Requiem Chevalier Vampire ? Si oui, qu'en pensez-vous ?
Olivier Ledroit : Ah, c'est vous ? Oui, je le connais. Je dois dire que ça fait plaisir de voir ce genre d'initiative. J'avais pensé à un moment à mettre sur le site des Editions Nickel un récapitulatif complet de Requiem entre autre, mais sans trouver le temps. Donc forcément, le retrouver ailleurs, surtout avec tout le boulot qu'il y a derrière, c'est chouette.
Olivier s'informe alors des projets pour le site, et s'intéresse tout particulièrement au fan art. Vous êtes donc averti, le Maître vous regarde, et aimerait encore plus vous regarder ! Donc si vous avez une âme de dessinateur et que Requiem vous plaît, n'hésitez pas à nous envoyer vos oeuvres, elles sauront être appréciées. A bon entendeur, salut !
VS : En ce qui concerne le tome 8 de Requiem, quand peut-on espérer le lire ?
OL : Normalement, il devrait sortir en novembre.
VS : Et qui sera en couverture ?
OL : Alors il s'agit d'un nouveau personnage, Léah. En fait, il s'agit de la version humaine de la femme de Black Sabbat.
VS : Dans Requiem, on retrouve aussi de nombreux clins d'oeil. A qui les doit-on ? Est-ce que c'est plutôt vous ou plutôt Pat Mills ? Comment ça se passe ?
OL : C'est les deux en fait. Dans le tome 7, par exemple, Pat Mills a proposé directement dans le scénario 2 clins d'oeil. L'un à L'île des morts d'Arnaud Böcklin, et Le jardin des délices de Jérôme Bosch. Après, c'est suivant mon envie, quand je dessine. Et puis dans le tome 8, on pourra deviner la peinture de Toulouse Lautrec, Reine de joie, dans un établissement du même nom.

dédicace


VS : Maintenant que la série Requiem est reconnue, vous vous laissez plus de temps entre l'élaboration de 2 tomes, et vous parliez notamment d'un one-shot entre le tome 7 et 8. S'agit-il des Contes de l'Ankou ou de quelque chose d'autre en plus ?
OL : Il s'agit en fait du tome 2 de L'univers Féérique. Le premier était basé sur les fées, c'était gentillet. Celui-là s'adressera à la petite enfance. Pas sûr que le fan de Requiem y trouve son compte ! Par ailleurs, je devrai m'attaquer sous peu à un recueil de féérie sombre type XIXème siècle.
VS : Vous avez travaillé dans le monde du jeu vidéo en collaborant notamment avec Ubisoft pour la réalisation de Heroes of Might and Magic V, comptez-vous récidiver avec d'autres jeux ? Il était question d'un jeu nommé Prophecy à un moment donné...
OL : Un nouveau HoMM va sortir, et j'y collabore encore. Mais en dehors de cela, je ne pense pas que je m'y remettrai. Je préfère consacrer mon temps à faire de la BD.
VS : Pourra-t-on espérer un jour une suite à "La porte écarlate" ? Peut-être avez-vous écrit une suite ?
OL : Malheureusement " non ", c'est définitivement abandonné. C'est dû à un gros bide des ventes. C'était prévu en 3 tomes, et j'ai bien écrit le plan des 2 autres, mais ça en restera là.
VS : Pour en revenir à Requiem, des 3 tomes prévus à l'origine, vous êtes passé à 12 tomes. Que répondriez-vous à ceux qui disent que c'est dans un but commercial que la série Requiem s'est rallongée ?
OL : Qu'ils ont tout à fait raison. Je fais ça uniquement pour le pognon. D'ailleurs, j'envisage de pousser jusqu'à 15 tomes maintenant !
VS : Est-ce qu'une adaptation de Requiem sur un autre support (animé, film, jeu vidéo) est envisagée ?
OL : Alors à un moment donné, nous avons été contacté par Hollywood, mais j'avais du mal à y croire… Il n'y avait rien de concret derrière. Et c'était une proposition de rachat des droits, sans même un droit de regard. Donc c'est tombé à l'eau. Maintenant on reste réaliste. Requiem ne génère pas suffisamment de ventes pour prétendre à une sortie en film, par exemple…
VS : Quels sont vos projets à court terme ? Et des envies particulières à plus long terme ?
OL : J'aimerai beaucoup travailler sur l'univers asiatique. On y trouve énormément d'éléments intéressants. Pour l'instant, j'hésite encore à intégrer ce thème dans le tome 9 de Requiem, ou bien le faire à part… Je pense aussi aux samouraïs, je pourrai être tenté de faire une série de peintures. Par ailleurs, si je trouve un jour le temps, j'essaierai de travailler sur l'élaboration d'une version obscure des contes des milles et une nuit, en m'inspirant de ce qu'à fait Clark Ashton Smith dans Zothique.

dédicace

- FIN DE L'INTERVIEW -

On pourrait croire alors que c'est fini, la journée se serait alors déjà pas mal déroulée. Mais non ! Car de retour au stand des Editions Nickel, j'eu l'opportunité de voir 4 doubles-page du tome 8 de Requiem Chevalier Vampire.
Et là... Ah mes amis, si vous saviez ! Des mots ne suffiraient pour les décrire. Enfin je vais essayer...

Imaginez une immense scène de bataille, où se côtoient vaisseaux en tous genres et bestioles plus ou moins (plus que moins en général) modifiées, avec de nombreux gratte-ciel en arrière-plan. La vue est gigantesque et proprement bluffante. De même pour une deuxième double-page. Celle-ci présentait Léah (la version humaine de la compagne de Black Sabbat) dans une scène de combat. On voit d'abord à droite et à gauche, de petites cases où s'enchaînent quelques petits mouvements d'escrime, puis l'apogée est donnée au centre de la planche, avec une Léah faisant une voltige, et se retrouvant la tête à l'envers, tout en exécutant de grands moulinés avec ses bras avec la tête de ses multiples ennemis volant autour. C'est tout simplement magnifique. Il n'y a pas d'autre mot ! Quant aux deux dernières doubles-planches, elles n'étaient pas en reste, mais je n'ai vraiment conservé en mémoire que les deux premières, qui m'ont vraiment bluffé. J'espère vous avoir convaincu !
D'ailleurs à ce propos à la fin de l'interview, j'ai demandé à Olivier Ledroit si c'était possible que notre fan-site puisse présenter quelques planches du tome 8 de Requiem en avant-première, et il avait l'air bien chaud. Donc préparez-vous (on croisel es doigts !) à une petite surprise prochainement.

Voilà, la journée se finit donc. Sur ce, rendez-vous en novembre pour la sortie du tome 8 de Requiem Chevalier Vampire, ainsi que celle du tirage de tête du tome 7, et pour les plus audacieux, il y aura aussi celle du tome 2 de l'Univers féérique.

Je tiens tout particulièrement à remercier Pat Mills, pour sa gentillesse communicative et sa patience à essayer de me comprendre, Olivier Ledroit, pour sa disponibilité, sa simplicité et sa gentillesse face au journaliste plus que débutant que je suis, et enfin tout le reste de l'équipe des Editions Nickel, à commencer par Yoan (alias Nickel sur le forum des Editions Nickel) et Jacques Collin (traducteur et éditeur chez les Editions Nickel).

- Elsmador -


haut de pagehaut de page
Site réalisé par Popi avec l'aide d'Elsmador à la rédaction (dossiers et news) ainsi qu'Alucard et Hevydevy pour les news.

Copyright 2014 theevilsnest.com - Tous droits réservés
© NICKEL / MILLS /LEDROIT - Tous droits réservés pour tous pays

Creative Commons License All pictures from Resurrection The Evil's nest by Popi est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France.


Notre site est listé dans la catégorie Arts et culture : BD de l'annuaire Actualité en referencement O. Duffez

Les émoticônes utilisées pour les commentaires ont été réalisées par Kiro [2s-space]

Tux version vampire a été réalisé par eniavlys

Tutoriels ayant servis en partie à la réalisation du site :